Vous êtes ici

Retour sur la journée d’information sur la gestion des formes terrestres de jussie (ORENVA, Rochefort, 26 septembre 2017)

Date de l'actualité: 
22/11/2017

Depuis quelques années, cette nouvelle forme de jussie colonise progressivement baisses et prairies humides dans l’ouest de la France, depuis les Barthes de l’Adour jusqu’à la Brière. C’est aussi le cas en Charente-Maritime et lors d’une des rencontres de l’ORENVA de début 2013, une première présentation avait été faite sur ces écotypes terrestres de jussie pouvant constituer de nouvelles difficultés de gestion des prairies humides.


Depuis, des expérimentations mises en place sur différents territoires ont permis de mieux évaluer les enjeux de cette forme de colonisation et les techniques envisageables de sa gestion. Dans le cadre de son rôle d’alerte et de formation des gestionnaires de milieux aquatiques, l’ORENVA a organisé une journée d’informations sur cette problématique. Les objectifs de cette journée étaient, d’une part d’alerter sur les dommages pouvant être causés aux activités agricoles des zones colonisées et sur les pratiques inadaptées de gestion des prairies humides pouvant favoriser l’expansion de ces écotypes, et d’autre part de présenter des résultats de travaux de recherche, et d’expérimentations sur les modes de gestion à privilégier dans les secteurs colonisés.

Dans un premier temps, Jacques Haury (Agrocampus Ouest Rennes) a présenté l’état des connaissances et des travaux de recherches. Trois exemples de gestion, portant sur les Barthes de l’Adour, les prairies communales de Lairoux et Curzon (17) et la zone humide du Marais poitevin, ont ensuite permis d’illustrer les techniques pouvant être mises en place.

La journée s’est conclue par une visite de terrain sur le marais du Vergeroux (marais périurbain proche de Rochefort), organisée avec l’appui de la structure animatrice Natura 2000, en lien avec la Ville de Rochefort et le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels. Cette visite a été l’occasion de présenter différentes techniques de gestion et leur suivi : curage des fossés avec dépôt des boues sur les berges, création de merlon le long des fossés pour éviter la diffusion des fragments de jussie dans les baisses adjacentes, ou encore hersage et semis sur les boues épandues après curage.

Retrouvez les présentations de la journée sur le site internet de l’ORENVA.