Vous êtes ici

Prairies de marais

 

 

Les prairies de marais représentent la principale composante du paysage du marais de Rochefort.

Ses prairies sont caractérisées par :

  • une salinité résiduelle du sol,
  • de nombreux faciès liés aux variations topographiques (baisses, jas, bosses),
  • un climat particulier aux marais arrière-littoraux centre-atlantique (déficit hydrique en été).

Du fait de ces caractéristiques, les prairies du marais de Rochefort sont particulièrement remarquables de par la diversité végétale présente avec notamment, des espèces rares et menacées telles que la Renoncule à feuilles d’ophioglosse ou l’Iris maritime, et de par les fonctions qu’elles assurent pour la faune : reproduction, alimentation, repos, déplacements…

 

Iris maritime

Parmi les fonctions assurées pour la faune, la reproduction de la Guifette noire est l’une des plus emblématiques du marais de Rochefort.

 

Qu'est-ce qu'une baisse?


Lorsque le marais n’était encore qu’une immense vasière littorale, la marée haute en se retirant a creusé des chenaux d’écoulement. Ces chenaux naturels de marée se retrouvent encore actuellement sur les prairies naturelles de marais où ils forment des dépressions sinueuses que l’on appelle les baisses.


Qu’est-ce qu’un jas?


Dans les premiers temps de la conquête par l’Homme des vasières littorales, une partie des terrains gagnés était convertie en salines. Avec la disparition de la saliculture, ces salines se sont transformées en prairies de pâturage mais avec le relief caractéristique des salines en bossis et jas. Les jas encore présents sur les prairies d’aujourd’hui correspondent aux anciens bassins de décantation de l’eau salée.

 

 schéma jas / baisse; microtopo marais

 

 

 

Réalisation : Equipe Natura 2000 LPO, mise à jour CARO.